0
  • Marion

La grotte Chauvet-Pont d'Arc

Mis à jour : 28 juil 2019

Comment ne pas être saisi et ému par ces peintures, ce premier chef-d'œuvre pariétal de l'humanité qui a traversé des millénaires, caché derrière les falaises de l'Ardèche, et qu'il nous est offert de découvrir et d'admirer aujourd'hui ?



C'est en 1994, à 500 m du Pont d'Arc, que trois archéologues, Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hillaire, arrivent par un trou souffleur (une ouverture étroite sur le toit de la grotte laissant passer l’air froid) et découvrent cette cavité creusée dans la roche calcaire il y a plusieurs millions d'années. Du fait d'un éboulement de roche qui a cloisonné son entrée, la grotte a été inviolée pendant plus de 22 000 ans et son intérieur admirablement conservé.


Ils y découvrent des ornements pariétaux absolument sublimes, d'une qualité artistique exceptionnelle, datés à 36 000 ans, c'est-à-dire presque deux fois plus anciens que ceux de Lascaux (20 000 ans). La Grotte Chauvet-Pont d’Arc est ainsi une des plus anciennes grottes ornées du monde et figure sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 22 juin 2014.


Etant donné sa fragilité, la grotte est fermée une semaine après sa découverte afin d'éviter les erreurs commises à Lascaux et d'assurer sa conservation.


Mais alors, comment partager ce joyau exceptionnel avec le public ?

En la répliquant !

Ainsi, en 2015, est inaugurée la grotte Chauvet 2, à 3 km de la cavité originelle. Ce fac-similé est le fruit d'une démarche scientifique et technique qui a permis d'assurer la restitution des spéléothèmes (stalagmites, stalactites, sols concrétionnées, draperies, fistuleuses...) et des panneaux ornés très fidèlement à la véritable grotte. Pour cela, la caverne a été scannée en 3D dans ses moindres détails, puis il a fallu trois ans pour construire la structure de la fausse grotte et trois ans pour copier les peintures avec les instruments et peintures de l'époque (des vidéos partagées à la fin de l'article permettent de se rendre compte de ce travail fantastique de copie).


En pénétrant dans cette réplique réaliste jusqu'à la température ambiante (environ 13°C), captivés par ces chefs-d'œuvre, la mise en scène et les explications du guide, nous avons vraiment eu l'impression de remonter le temps et avons totalement oublié nous trouver dans un fac-similé !


L'arrivée sur la grotte Chauvet 2

A l'époque durant laquelle ont été réalisés les ornements de la grotte, la région traversait une période glaciaire. Les températures descendaient à -25°C durant l'hiver (Anne l'explique très bien dans notre vidéo partagée au bas de cet article). Durant cette période, seuls les ours s'abritaient dans les grottes, notamment durant leur hibernation. Les humains, eux, passaient l'essentiel de leur vie à l'extérieur, même en période glaciaire, et ne pénétraient dans les grottes que dans un but bien précis : dessiner ! L'homme préhistorique n'est en réalité un "homme des cavernes" que durant ses séances de peintures...


L'Aurignacien, culture qui ouvre le Paléolithique supérieur en Europe entre - 40 000 et - 30 000 ans, est le premier peuple à s'être installé dans la région du Pont d'Arc en Ardèche.


Les représentations sur les parois de la Grotte Chauvet attestent des niveaux de culture de l'Aurignacien et de construction de sa pensée. Car outre les dessins d'animaux et les représentations humaines (des mains positives et négatives), on peut y découvrir un troisième type d'art, abstrait, symbolique (des points-paumes notamment), dont la signification nous échappe et qui laisse donc planer un certain mystère...



Les représentations d'animaux, très stylisées, sont d'une créativité et d'une qualité artistique fascinantes !

Plus de quatre cent animaux, pour la plupart grands mammifères, sont magnifiquement représentés, de façon très probablement symbolique.


On distingue une panthère tracée à l'ocre rouge ainsi qu'un hibou gravé au doigt dans l'argile : les seuls de tout l'art pariétal préhistorique !



En avançant dans la cavité, on découvre, dessinés au charbon, des mammouths, des rennes, des rhinocéros laineux, des lions des cavernes, des ours des caverne, des chevaux, des buffles...



Et puis, à 400 m de l'entrée, une fresque de 10 m de long et 40 m , représentant une scène de chasse de cinquante animaux dessinés au charbon avec une maîtrise fascinante, se dresse devant nous, en perspective. La technique de l'estompe, admirablement employée, donne relief, volume et mouvement aux rhinocéros, aux aurochs, aux mammouths, aux ours, aux lions qui semblent sortir de la paroi.



En voyant ce spectacle grandiose et saisissant, nous n'avons pu nous empêcher d'imaginer l'émotion qu'ont dû ressentir les trois inventeurs en pénétrant dans cette cavité...



La galerie de l'Aurignacien

Après la visite de la grotte, nous avons pris un temps de pose sur la grande terrasse du site depuis laquelle la vue est exceptionnelle sur la région et sur le site.


La vue depuis la terrasse du site de la grotte Chauvet 2

Puis nous avons visité la galerie de l'Aurignacien, un musée moderne et interactif qui apporte un complément très instructif et ludique à la visite de la grotte elle-même. En voyant les représentations des animaux de l'époque, on est de nouveau transporté dans le temps...


Voici quelques photos prises dans la galerie de l'Aurignacien :




Notre visite en vidéo !

Voici la vidéo que nous avons réalisée en famille sous le prisme de nos six regards. Attention, pensez à activer les sous titres dans les paramètres de la vidéo car elle comporte des passages en espagnol.




Le carnet de voyage de Claire

Voici ce que Claire retient de sa visite et prend plaisir à vous transmettre !

Pour découvrir son carnet de voyage en intégralité c'est ici.



Le carnet de voyage de Claire - La grotte Chauvet

Le carnet de voyage de Claire - La vie préhistorique

Pour en savoir plus, en famille...

En complément de notre visite, nous avons adoré regarder en famille certains documentaires très instructifs, pour tous les âges :


- Grotte Chauvet : ils sont venus. Un documentaire qui nous a beaucoup touchés car il présente les témoignages des trois inventeurs et des acteurs de la conservation et de l'étude de la grotte.



- C'est pas sorcier : deux vidéos passionnantes qui expliquent l'histoire géologique des cavités ardéchoises et apportent un parfait complément de la visite !




- Des racines et des ailes : une visite intime et pleine d'émotion de la vraie grotte et un voyage dans les coulisses de la construction et de l'installation de la réplique, ce qui, après y avoir été, nous a tous enthousiasmés !




- Et cette courte vidéo de Un jour, une question qui explique pourquoi il a été construit une réplique de la grotte Chauvet :




Informations pratiques

Pour visiter la grotte Chauvet, vous trouverez tous les renseignements à l'Office de Tourisme Pont d'Arc - Ardèche ainsi que sur le site de la grotte Chauvet 2.


Les photos de l'intérieur de la grotte ont été téléchargées sur le site de la grotte, ici.


Hébergement : nous avons séjourné deux semaines au VVF de Méjannes-le-Clap, ce qui nous a permis de circuler dans la région et de visiter de nombreux sites : Le Pont du Gard, Nîmes, l'aven d'Orgnac, Orange, Arles, le château des Roure... sur lesquels nous partageront bientôt articles et vidéos.



Merci !

Merci d'avoir lu cet article !

S'il vous a plu et que vous souhaitez voir notre travail continuer, vous aussi avez un rôle important à jouer : embarquez avec nous en partageant cet article ainsi qu'en vous abonnant à notre newsletter sur ce blog et à nos comptes sur les réseaux sociaux.


Pour vous abonner et suivre l'aventure de notre famille, c'est ici :

Facebook

YouTube

Instagram


Ces soutiens, peu coûteux pour vous et très encourageants pour nous, nous permettent de continuer à publier nos vidéos en visionnage libre pour qu'elles profitent au plus grand nombre !


Merci et à bientôt ! 🙏😀


contactez-nous
  • Facebook - White Circle
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram
© Tous droits réservés - 2019